Qui l’a créé ?

C’est un artiste urbain allemand, Gunter Demnig, qui en 1990 mène une action illégale à Cologne pour rappeler la déportation des “Sinti-Roma” de la ville, il marque le sol depuis l’hôtel de ville jusqu’à la gare. Suite au scandale engendré par cette action, germe en lui le projet d’insérer le souvenir des victimes du nazisme qui verra définitivement le jour en 1996 par la pose d’un pavé de mémoire à Berlin, appelé Stolpersteine (pierre sur laquelle on trébuche).

Gunter Demnig lors de la pose des premiers Stolpersteine en Alsace à Muttersholtz le 30 avril 2019 – Photo Claude TRUONG-NGOC (c)